UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

27/10/2019

Faits divers 27 octobre 019

Faits divers 27 octobre depuis 10 heures

 

HEINSCH

Nettoyage de route

Un agriculteur qui travaillait dans ses récoltes d’arrière saison le long de la N40 à la rue de Neufchâteau à Heinsch a répandu de la terre sur la chaussée à 10h25. Les pompiers d’Arlon ont été appelés pour nettoyer la route couverte de terre.

 

HOLLOGNE

Feu de cheminée

Un feu de cheminée classique a été éteint par le pompiers de Marche à la rue du pénitencier à Hollogne à 16h05.

 

D J

26/10/2019

Faits divers 26 octobre 18h

Faits divers 26 octobre 2019 jusque 18h

 

AMPASSET

Deux véhicules s’accrochent

La bande de circulation était entièrement entravée au carrefour se trouvant à hauteur du pont d’Ampasset à Messancy à 13h29. Il s’agissait de deux véhicules immatriculés en France qui se sont accrochés, faisant plusieurs blessés. Les pompiers d’Aubange et d’Arlon sont intervenus et ont transférés deux blessés à la clinique d’Arlon, tandis que d’autres se seraient dirigés vers la clinique par leurs propres moyens.

 

RUETTE (VIRTON)

Une voiture percute un tracteur

Un automobiliste qui circulait  à la rue de Longuyon à Ruette (Virton) a percuté un tracteur à 18h16. Un blessé léger a été constaté. Ce sont les pompiers d’Etalle qui sont intervenus.

 

Daniel J.

23/10/2019

CALYDON LE SANGLIER le 25 oct 2019

CALYDON LE SANGLIER

 Adresse de l'exposition

Palais Abbatial

Place de l'Abbaye, 12

6870 Saint-Hubert

Lien Google Maps
 

 

 

Horaire de l'exposition

Tous les jours de 13h30 à 17h30
(sauf lundis)

 

 

 

R. KAL(DEN)BACH, Sangliers à la neige

Nouvelle exposition
du 26 octobre au 17 novembre 2019

    

 

 

 

Jacques Goijen, compagnon de Saint-Hubert

vous invite

à l'occasion de la sortie de son roman

CALYDON LE SANGLIER

Vernissage le vendredi 25 octobre à 19h00

18/10/2019

RESTEIGNE école renovée

Resteigne école renovée

 

L’Ecole de Resteigne, un mieux vivre pour les enfants.

inaug ecole resteigne TELLIN (1).JPG

Yves Degeye, bourgmestre de Tellin, inaugurait ce vendredi, dans un moment de plaisir et d’émotions ,les nouvelles infrastructures de l’école de Resteigne, destinées à accueillir des enfants, car bien pensées pour améliorer leur confort au sein de l’école, en ajoutant au bâtiment un préau et un réfectoire. Des travaux bien nécessaires malgré les travaux de 2010 dans le bâtiment d’origine que certains d’entre nous ont fréquentés en tant qu’élève. Ceci après l’extension de l’école de Bure, et la rénovation de l’école de Tellin.

inaug ecole resteigne TELLIN (11).JPG

L’instant a été immortalisé par les enfants fréquentant l’école, en dévoilant une surprise à leurs parents, aux personnes présentes et aux membres de la commune de Tellin. Ils ont découvert leur MERCI à eux placés contre un mur, les autorités préférant le cri venant du cœur des enfants, fiers de leurs nouveaux locaux, plutôt que la pose d’une plaque ou d’une pierre gravée. « C’est moins cher et cela nous fait tout autant plaisir » a commenté le bourgmestre.

inaug ecole resteigne TELLIN (6).JPG

 

 

inaug ecole resteigne TELLIN (7).JPG

 

Claudia Dodion Architecte aux infrastructures scolaires subventionnées, a ensuite parlé de ces nouveaux locaux de l’école, comme un reflet de l’évolution positive de notre société fortement changée depuis ces 40 dernières années.

inaug ecole resteigne TELLIN (9).JPG

« On est loin des rues qui grouillaient d’enfants rentrant à la maison à midi pour manger. Aujourd’hui les parents travaillent tous deux par la force des choses avec des horaires hors scolaires et des heures de trajet à n’en plus finir. Souvent, c’est l’éloignement des grands parents qui habitent loin, ou travaillent toujours et encore. Les enfants dînent alors entre copains et copines. »

inaug ecole resteigne TELLIN (16).JPG

« Face à cela, nous devoirs publics, avons décidé ensemble de réaliser ce projet que vos enfants utilisent depuis peu. Et la vue de ces locaux vaut tous les mots du monde, c’est une organisation rationnelle et fonctionnelle tout en détail et couleur »

404.671,97€ dont un subside de 339.842,16€ ont été nécessaires pour mener à bien ce projet qui se résume en un ensemble de cantine, local extrascolaire et préau.

« Ce qui compte le plus à l’école, a écrit Rosan Boch, une architecte Danoise, c’est la motivation. C’est créer un environnement que les enfants aiment, et qu’ils ne veulent pas quitter. Ensembles, communes, inspections scolaire, corps enseignant, accueillantes, bureaux d’étude, entreprises et FWB, nous avons atteint cet objectif, termina Claudia Dodion. »

inaug ecole resteigne TELLIN (8).JPG

inaug ecole resteigne TELLIN (14).JPG

inaug ecole resteigne TELLIN (15).JPG

inaug ecole resteigne TELLIN (11).JPG

 

Daniel Jeanbaptiste

13/10/2019

B GOURMET A PALISEUL 13/10/019

B GOURMET A PALISEUL 13/10/019

 

Les œuvres de BENJAMIN GOURMET s’exposent à PALISEUL

A LA SALLE PAUL VERLAINE

DU 12 AU 27 OCTOBRE 

DE 14H A 18H30. 

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (13).JPG

 

A la salle Paul Verlaine à Paliseul, Benjamin Gourmet expose ses œuvres, y faisant actuellement son septième passage depuis 1979.

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 lamb et gourmet (16).jpg

C’est son vieil ami Jean Pierre Lambot qui a fait l’éloge de l’artiste, dans une salle remplie et faisant l’étonnement de l’auteur devant tant de monde.

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (20).JPG

« A cette époque, il était jeune et beau, et c’était déjà un grand artiste », commenta d’abord le commissaire général honoraire. Il fit état du nombre impressionnant de tableaux et œuvres authentiques, qui incarne son terroir et où chacun peut se reconnaître dans l’un ou l’autre tableau un genre de personnage. Il touche à tout, à des tableaux, des dessins, , des statuettes qui se réservent à elles seules toute une table de professions aux facettes de gaieté, de tristesses, de repos.

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (6).JPG

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (2).JPG

La côte Belge était aussi présente dans ses oeuvres

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (4).JPG

Ses tableaux sont faits de paysages remarquables, ses peintures explosent de couleurs chatoyantes et rutilantes pour contraster entre les paysages de toutes saisons. »

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (11).JPG

On se promène dans cette grande salle bien remplie de ces nombreuses œuvres, comme dans une région, mais c’est du Gourmet avec sa technique représentée avec toute sa maîtrise. »

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (17) tryptique.jpg

Jean Pierre fit aussi la critique du tryptique de « BOUILLON sous la brume »

Où l’on découvre tant de détails, avec le brouillard et la brume de la vallée de la Semois, l’émergence d’un plateau et des collines affichant un ciel bleu et plus dégagé, sublimant ainsi ces phénomènes que l’on découvre dans nos vallées.

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (15).JPG

Il termina avec un autre grand format, ce cheval et son maître qui débarde avec un malin rapprochement très complice entre les regards du débardeur et de son cheval.

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (4).JPG

En fin de séance académique, Benjamin prit la parole  pour faire connaître à ses nombreux amis présents son plaisir de peindre, non sans rappeler le bouquin de Jean Pierre, présenté il y a peu à Vresse, « MEANDRES » et en le recommandant à tous. Et finalement, il a offert au responsable de la maison Paul Verlaine, un tableau représentant la maison des couleuvres de Corbion en toile de fond, avec en arrière plan la tête du maître, Paul Verlaine, comme un juste retour aux jardins de son père.

benjamin Gourmet à Paliseul 13 oct 019 (19).JPG

 

Daniel Jeanbaptiste