UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

11/01/2020

voeux 2020 DAVERDISSE 10 JANVIER

voeux nouvel an 2020 10 janvier discours D G et bourgmestre .jpg

 

LE DISCOURS DE LA DIRECTRICE GENERALE

CECILE KIEBOOM

Monsieur le Bourgmestre, 

Madame et Messieurs les Echevins,

Madame la Présidente du CPAS,

Mesdames et Messieurs les Conseillers communaux et de l’Action sociale,

Mesdames et Messieurs chacun en vos titres et qualité,

 

Il est devenu usage que je m’adresse à vous en chaque début d’année.

Dois-je faire la rétrospective de ce qui s’est passé en 2019, un constat du monde dans lequel nous vivons (non, cela, j’en laisse la primauté à Maxime), exprimer attentes et espoirs pour l’année qui s’annonce devant nous ? Quel dilemme.

Après mûre réflexion, je fais faire simple …

De 2019, je ne veux pas me rappeler de ces mauvais-pensants qui n’ont de cesse que de critiquer ou dévaloriser que ce soit le personnel ou les projets mis en place.

Je veux me souvenir :

  • De l’appréhension de perdre notre certification forestière PEFC, laquelle est combien importante pour notre commune, et du travail titanesque qui s’en est suivi pour essayer de la préserver
  • De la satisfaction face à l’avancement des études des projets d’aménagement du cœur de Porcheresse et de réhabilitation de l’ancien presbytère de Haut-Fays, lesquels émanent de la volonté de la CLDR.
  • De la joie d’inaugurer l’agrandissement de l’école de Haut-Fays et d’offrir aux enfants et parents un cadre accueillant

Et surtout

  • Du plaisir de fêter les 40 ans de service de deux membres du personnel communal et pas n’importe lesquels. C’est chose assez rare que pour s’en rappeler ce jour.

L’année 2020 s’annonce comme une année compliquée notamment en raison d’un contexte budgétaire moins favorable. Nous allons devoir tous, tant les autorités politiques que l’ensemble, privilégier l’utile à l’accessoire et recentrer les moyens sur les priorités dans le respect de l’intérêt général et pour certains, revoir leur façon de penser.  Cela sous-entend non seulement de réfléchir et rationaliser les dépenses entre autre en termes de fournitures et commandes, d’éviter le gaspillage et de limiter les impressions au strict nécessaire notamment, de réaliser nous-même plutôt que de passer par service ou entreprise interposée, mais surtout de faire plus avec moins.

 

C’est ainsi que, pour 2020, je souhaiterais que nous mettions l’accent sur la cohésion, les responsabilités et les solutions et que ceux-ci soient profondément désormais ancrés dans notre mode de fonctionnement.

De la cohésion, pourquoi ? Parce que les dossiers multidisciplinaires, qui nécessitent l’intervention de plusieurs services deviennent monnaie courante et de notre capacité de cohésion inter/intra services dépend notre efficience.

Des responsabilités ensuite ? Parce que la vie professionnelle est faite de choix et ces choix emportent décisions. Prendre des décisions, c’est, selon moi, prendre ses responsabilités. C’est reconnaître et assumer ses erreurs également.

Des solutions enfin ? Parce qu’en cas d’erreur ou de difficultés rencontrées, il est important, certes, d’être conscient de son erreur, de la reconnaitre et de l’assumer mais il est, je pense, surtout important de rebondir rapidement et d’être porteur de solutions.

 

Pour clore ce discours, une citation de Voltaire : «  De desseins en regrets, et d'erreurs en désirs, les mortels insensés promènent leur folie. Dans des malheurs présents, dans l'espoir des plaisirs, nous ne vivons jamais, nous attendons la vie. Demain, demain, dit-on, va combler tous nos vœux : Demain vient, et nous laisse encore plus malheureux.  »

Et une réflexion personnelle, n’attendons plus demain et agissons aujourd’hui pour que le demain de tous soit bienheureux.

 Et tous et toutes, mes meilleurs vœux à vous et vos familles.

voeux nouvel an 2020 10 janvier vue d'ensemble .jpg

LE DISCOURS DU BOURGMESTRE 

MAXIME LEONET

Mesdames ,  Messieurs,
En vos titres et qualités,
C’est avec plaisir que notre Collège vous présente, comme chaque année, ses
meilleurs vœux de santé et de bonheur. Au plan purement politique, ceux-ci
seront malheureusement un peu plus pessimistes que les années précédentes, au
vu de la morosité ambiante.
Il est évidement difficile de fêter cette nouvelle année sans un minimum de
retenue. Le contexte tant national, qu’international, est peu réjouissant. Et le sens
des responsabilités de certains dirigeants pose question. C’est même
catastrophique, osons le dire.
Il est vrai qu’avec un président de la première puissance mondiale, incapable de
mener une politique cohérente, invectivant à tour de bras via les réseaux sociaux,
et promoteur de l’instabilité géopolitique au moyen orient et un premier ministre
du plus grand pays d’Océanie qui abandonne la gestion de son pays incendié de
toutes parts et préfère se rendre en vacances à Hawaï, l’irresponsabilité est portée
en exemple au plus niveau.
Ce n’est pas beaucoup mieux si l’on redescend d’un cran au niveau de notre
pays. Nos soi-disant responsables fédéraux jouent (c’est le bon mot et c’est
honteux) au « valet de pique » depuis environ 400 jours d’affaires courantes et au
« stratégo » depuis les dernières élections, tout cela empêche le moindre contrôle
budgétaire sérieux.
La région, seul niveau de pouvoir en ordre de marche actuellement, ne nous a pas
rassurés au niveau de sa DPR (= déclaration de politique régionale). Il faut
chercher longtemps pour y voir timidement apparaître quelques lignes concernant
la ruralité. Laissons-leur cependant le bénéfice du doute. C’est par son action
qu’un exécutif doit être jugé.
Désolé de plomber l’ambiance de cette manière, mais avec autant d’incertitudes
liées aux moyens mis à la disposition de nos communes rurales dans le futur et
l’absence de solutions au fédéral pour compenser les surcouts récurrents liés aux
entités subordonnées, à commencer par les zones de secours, il n’est pas évident
de garder le sourire.
Et pourtant, malgré ces reports de charges des pouvoirs dits supérieurs, malgré la
baisse des revenus forestiers, nous maintenons le cap au niveau communal. Pour
atteindre l’équilibre, il a fallu poser des choix. Les deux principaux étant de
maintenir un faible taux de fiscalité et de ne pas reporter nos charges sur les
générations futures. C’est logique me direz-vous, mais tout sauf évident ! C’est

donc maintenant, en temps réel, que TOUS, nous devons réaliser les économies
financières nécessaires. Être imaginatifs et nous investir encore plus ! Faire des
choix efficaces et productifs, sans pénaliser le fonctionnement des services. Et
tout cela dans un seul grand objectif : l’intérêt général de notre commune et de
ses habitants. La gestion c’est bien, mais une vision et des objectifs pour obtenir
des résultats, c’est mieux. C’est dans ce cadre qu’un plan stratégique a été
présenté. Celui-ci est évolutif et reprend entre autres les projets des politiques
participatives.
En effet, réimpliquer le citoyen, avec l’image actuelle de la politique, est un défi
quotidien. Il est nécessaire de trouver le juste équilibre entre une démocratie
représentative qui s’essouffle et une démocratie participative trop facilement
manipulée par certains et parasitée par des comportements excessifs sur les
réseaux sociaux. La solution est pourtant simple : le dialogue. Les membres du
Collège sont à votre disposition pour répondre aux interpellations constructives
et ainsi encore améliorer le fonctionnement de nos services et nos infrastructures.
En résumé, les deux principales forces de notre commune sont ses habitants et
ses services, c’est-à-dire vous ! Notre job à nous est de mettre de l’huile dans les
rouages.
Notre Collège est heureux de vous avoir toutes et tous, habitants et membres du
personnel, comme partenaires au quotidien.
Encore merci à toutes et à tous.
Je réitère nos meilleurs vœux et à votre santé !

 

voeux nouvel an 2020 vie d'ensemble 10 janveir 3 .jpg

 

Voeux nouvel an 2020 10 janvier vue d'ensemble 2 .jpg

voeux nouvel an 2020 10 janvier vue d'ensemble .jpg

 

09/01/2020

faits divers 9 janvier 8h45

FAITS DIVERS JEUDI 9 JANVIER  8H45

 

VILLERS DEVANT ORVAL

Poêle et plafond en feu

Un poêle a mazout était en feu au 17 rue de Margny à Villers devant Orval la nuit de mercredi à jeudi  à 1h12.Les pompiers de Florenville, sous la direction du capitaine Antoine Gillardin se sont trouvés face à un poêle à mazout en feu, lequel à provoqué un feu de plafond avec beaucoup de fumée. Les dégâts sont limité à la pièce ainsi qu’à la dispersion des fumées.

 

H2BRONVAL

La route était glissante entre Règné et Hébronval mercredi soir à 22h40 à la suite de terres encombrant la route. Les pompiers de Vielsalm sont intervenus pour effectuer un nettoyage de la chaussée.

 

Daniel Jeanbaptiste

06/01/2020

Faits divers 6 janvier 7h50

FAITS DIVERS 6 JANVIER 2019  7H50

 

N89 JEHONVILLE

Accident entre deux voitures

Un accident entre deux véhicules s’est produit sur la N89 à hauteur de Jéhonville à 6h05. Les pompiers de Paliseul, Neufchâteau et Saint Hubert  se sont rendus sur place  ainsi qu’une ambulance de Libramont sous la direction de l’officier Marc Javaux. Une personne a été transportée.

 

ARLON

Deux voitures en cause

C’est à la rue Albert Goffaux à Arlon sous le pont de la gare que les pompiers se sont rendus à Arlon  à 7h20. Un blessé léger a été transporté.

 

D J

01/01/2020

faits divers 1er janvier 2020 9h15

FAITS DIVERS 1 JANVIER 2019  jusque 13h

 

GEROUVILLE

Perte de contrôle

Un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule à 20h54 en direction de Meix devant Virton à la sortie Gerouville. Les pompiers de Florenville sont intervenus ainsi que Virton avec balisage et ambulance. Il en ressort un blessé léger qui a été soigné et transporté.

 

AMBLY

Feu de cheminée

Un feu de cheminée a été éteint par les pompiers de Rochefort et de Saint-Hubert  la nuit du 31 au 1er janvier vers 23h  à la rue de Harsin à Ambly.

 

HOTTON

Feu de cheminée

Un feu de cheminée a été éteint par les pompiers d’Ereze et de Marche à 12h35 à la rue haute à Hotton.

 

D J

 

Daniel Jeanbaptiste