UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

29/06/2019

Poids lourd coincé à Robio GEDINNE

GEDINNE

poids lourd coincé à gedinne 28 juin 019 (1).JPG

poids lourd coincé à gedinne 28 juin 019 (3).JPG

Un poids lourd transportant des blocs de fonte d’une vingtaine de tonnes, coincé dans une rue étroite de Gedinne.

Le poids lourd Lithuanien est passé par Gedinne, où des travaux sont en cours entre Gedinne et la gare vendredi après midi.

poids lourd coincé à gedinne 28 juin 019 (4).JPG

poids lourd coincé à gedinne 28 juin 019 (4).JPG

Le chauffeur ne connaissant forcément pas les lieux a tenté de continuer son trajet via un autre chemin et s’est hasardé en prenant la petite rue de Robio, parallèle à la rue où s’effectuent la réfection de route.

poids lourd coincé à gedinne 28 juin 019 (6).JPG

Après avoir, sans encombre, roulé deux ou trois cent mètres sur la rue de Robio, il s’est trouvé face à un virage à 90 degré, où il a bloqué son poids lourd, la cabine passée dans le virage et la remorque coincée contre le mur à 90 degré, restée sur la ligne droite.

poids lourd coincé à gedinne 28 juin 019 (10).JPG

Impossible pour le chauffeur d’effectuer une marche arrière, ni de continuer son chemin.

poids lourd coincé à gedinne 28 juin 019 (12).JPG

La commune, la police, des pompiers, tous sont venus sur place jusqu’à ce qu’une décision de faire venir une grue à cet effet soit prise.

Ce sont les dépanneurs Pierlot de Achène Ciney qui se sont rendus sur place pour trouver une solution et dégager le poids lourd. Après multiples tractations et autres manoeuvres, les spécialiste ont fini par libérer le poids lourd de sa fâcheuse position en oeuvrant cm par cm, au cm près, pour permettre au poids lourd de se libérer. Coincé depuis environ 14h, le poids lourd a repris son chemin vers 21h. tout comme les intervenants.

Le chauffeur Lithuanien a-t-il pris la déviation trop vite ou a-t-il lu son GPS qui l’a mal informé, difficile à dire, l’homme ne parlant pas français.

D J

28/06/2019

Inauguration Ecole Haut Fays

La nouvelle école primaire de Haut Fays a été inaugurée ce jeudi 27 à 17 heures. Beaucoup de monde associés à ce projet par le biai de leurs enfants, petits enfants, amis ,... avaient rejoint ce lieu de rendez-vous incontournable. C'est sous le soleil que le bourgmestre Maxime léonet, et ses échevins, et conseillers, membres du CPAS, étaient au rendez*vous de cet établissement dont les enfants ont d'ores et déja exprimés leurs joies et leurs fiertés de pouvoir apprendre dans un aussi beau établissement de savoir.

inauguration ecole HAUT FAYS 27 JUIN 2019 (1).JPG

inauguration ecole HAUT FAYS 27 JUIN 2019 (23).JPG

inauguration ecole HAUT FAYS 27 JUIN 2019 (20).JPG

 

Mme Fabienne, la directrice des écoles, n'a pas manqué de répéter quelques réactions ou réflexions que les enfants intérogés, lui ont rapportés:

Waow, c'est trop cool!

On va travaillé avec des couleurs Sympa.

On a un chouette préau

Ca nous motivera d'avoir des chouettes locaux, mais aussi des chouettes enseignants! (Ce n'est pas moi qui l'ai dit, termina-t-elle, je ne fais que le répéter.

Devants pareils éloges, les enseignants peuvent être fiers de ces mots, mais aussi et surtout de la réalisation de leur nouvelle école, qui fera, on n'endoute pas,des élèves très appliqués.

On en est ensuite venu au moment académique avec Maxime, le bourgmestre qui était lui aussi très heureux de cette belle réalisation.

Quand aux parents et intéressés, tous ont visité et chacun s'est dit heureux de voir un tel établissement scolaire, comme beaucoup d'aînés auraient aimés en avoir, de leur temps.

 

Ci dessous, l'intégralité du discours du bourgmestre Léonet. 

Le tout est agrémenté de photos, faites en classe et aussi sous le soleil.

 

Mesdames & Messieurs, en vos titres et qualités,

Chers Amies, Chers Amis,

Nous voilà arrivés au terme des travaux d’extension de l’école de Haut-Fays.

Lieu de culture, lieu d’apprentissage, l’école est aussi et surtout un lieu de vie dans lequel nos enfants doivent se sentir bien. Ces nouveaux locaux leur apporteront un cadre d’évolution qu’ils sauront s’approprier et respecter.

La volonté des autorités communales lors de la conception de ce projet était d’offrir aux enfants et aux enseignants un cadre de vie plus agréable et surtout d’enlever le container plus que vétuste. Les travaux envisagés comprenaient, entre autres, l’aménagement de deux nouvelles classes et d’un espace informatique de type « open desk », la création d’une salle des professeurs ainsi que des espaces de circulation et des sanitaires adaptés aux personnes à mobilité réduite. Et aussi un superbe préau !

Certes, ce dossier s’est vu concrétisé plus rapidement que le précédent puisqu’entre le moment où l’auteur de projet a été désigné et la réception provisoire des travaux, se sont écoulés quatre ans et 4 mois. Ainsi le 11 décembre 2014, le Conseil communal arrêtait le cahier des charges pour la désignation d’un auteur de projet. Le 22 janvier 2015, le Collège attribuait le marché au bureau d’architecte Nové de Beauraing. Le 26 janvier 2015, le Collège rencontrait une première fois le pouvoir subsidiant et le 19 mai de la même année, le Collège approuvait la réalisation des travaux, lesquels étaient estimés à 500.000 € hors tva et honoraires et décidait d’introduire une demande d’inscription sur la liste des projets éligibles au Programme Prioritaire des Travaux. Vu les moyens financiers limités au niveau de la Fédération Wallonie Bruxelles et au vu de l’importance des arrières cumulés des dernières années, le projet de notre commune n’a pu être pris en compte pour l’exercice 2016 et s’est vu reporté à l’exercice 2017. Entretemps la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de revoir les conditions pour les dossiers inscrits dans le Programme Prioritaire des Travaux et de limiter le montant à 600.000 € TVA comprise. Le cahier des charges a dès lors été revu, certains travaux ont été pris en charge par le personnel communal et certains investissements, notamment le mobilier, reportés afin de rentrer dans cette enveloppe budgétaire contraignante.

Comme rien n’est jamais simple, un premier marché public pour la réalisation des travaux a été publié le 14 février 2017. Une seule offre était parvenue, laquelle dépassait de 22% l’estimation et sortait le dossier du Programme Prioritaire des Travaux. Sur les conseils du Service général des infrastructures scolaires subventionnées, un deuxième appel d’offre a été publié le 9 juin 2017. Le 22 septembre 2017, le Collège communal attribuait le marché des travaux d’agrandissement de l’école de Haut-Fays à Picard Construct pour un montant de 524.969,33 €.  Le 19 décembre 2017, la Ministre de l’Education en charge des bâtiments scolaires marquait son accord sur le financement des travaux pour la construction de deux classes en remplacement de préfabriqué dans le cadre du Programme Prioritaire des travaux. Le montant maximum de l’intervention PTP s’élève à 419.783,34 € auquel s’adjoint une subvention à charge du Fond des Bâtiments scolaires de l’enseignement officiel subventionné de 107.944,29 €, soit un montant total de subvention de 527.727,63 €.

Le montant total des travaux s’élève quant à lui à 635.938,97 €, tva, révisions et honoraires compris. Le montant de l’intervention communale dans le cadre de ce chantier s’élève ainsi à 108.211,34 €.

Avec cette extension, notre commune se dote d’un équipement moderne, respectueux de l’environnement et des enfants, de leurs parents et de l’équipe éducative. La part belle a été réservée à l’éclairage naturel des salles, à l’isolation mais également au confort acoustique. La commune, a une nouvelle fois choisi le meilleur pour ses enfants, car l’école, plus que jamais, doit rester une priorité et même, la priorité des priorités ! Dans le monde actuel, et surtout celui de demain, l’enfant doit avoir des bases solides pour affronter son avenir.

 

Nous ne pouvons pas inaugurer un tel aménagement sans remercier tous les intervenants de ce dossier :

-        En commençant par un tout grand MERCI à la Fédération Wallonie-Bruxelles et plus spécifiquement son service « infrastructures » pour le subventionnement des travaux (d’autant plus au programme prioritaire de travaux avec 88% de subside),

-        Merci aussi à Daniel et à l’entreprise Picard Construct et ses sous-traitants,

-        À Anthony, architecte du bureau Nové et ses sous-traitants

-        La directrice de l’école et à l’équipe enseignante pour leur implication, ainsi qu’au personnel du service extrascolaire, tous ont su s’adapter au chantier et aux nouveaux aménagements et changer leurs habitudes

-        Le service d’entretien également

-        Le service communal des travaux qui a pris en charge la réalisation de certains travaux afin de rentrer dans l’enveloppe budgétaire

-        L’administration pour son implication dans le montage du dossier et le suivi du chantier

-        Les conseillers communaux qui ont cautionné le projet et plus particulièrement l’ancien Collège communal qui a multiplié les contacts et  soutenu ce dossier du début à la fin.

-        + tous ceux que j’aurais pu oublier et je m’en excuse !

 

Enfin, nous ne pouvons inaugurer ces magnifiques aménagements sans remercier tous les parents qui font confiance à notre enseignement. C’est pour eux, ou plus exactement pour leurs enfants, nos chères petites têtes blondes, que nous travaillons sans cesse à l’amélioration de nos infrastructures. Des tableaux blancs interactifs doivent d’ailleurs être installés d’ici la prochaine rentrée scolaire. Je vous invite déjà à la réunion de rentrée pour venir les admirer.

 Et maintenant, je vous invite à visiter les bâtiments à votre aise en partageant tous ensemble le verre de l’amitié !

 

 

 

27/06/2019

faits divers 27 juin journee

PINSAMONT  (SAINT ODE)

 

Blessé par une chute de ballots

Un homme a été blessé par une chute de ballots à PINSAMONT  25 à SAINT ODE  à 12H09. Ce sont les pompiers de ambulanciers de Bastogne qui sont intervenus pour soigner et hospitaliser le blessé.

 

BASTOGNE

Des morceaux de verre jonchaient la chaussée

Il y avait des morceaux de verre sur la route, à la rue du sablon, face à la banque, à Bastogne à 12h30. Les pompiers de Bastogne sont intervenus.

 

HARNONCOURT

Il est électrifié dans sa maison

Une personne a été électrifiée au 8 à Hanponcourt avec l’électricité de sa maison à 13h25. Les pompiers de Bastogne sont intervenus sous la direction de l’officier Antoine Gillardin.

 

 

BASTOGNE

Des morceaux de verre jonchaient la chaussée

Il y avait des morceaux de verre sur la route, à la rue du sablon, face à la banque, à Bastogne à 12h30. Les pompiers de Bastogne sont intervenus.

 

HARNONCOURT

Il est électrifié dans sa maison

Une personne a été électrifiée au 8 à Hanponcourt avec l’électricité de sa maison à 13h25. Les pompiers de Bastogne sont intervenus sous la direction de l’officier Antoine Gillardin.

 

ARLON

Gare d’Arlon: incendie volontaire dans un distributeur de papier

Ce jeudi après-midi, peu avant 16h30, les pompiers d’Arlon sont intervenus pour un incendie volontaire dans la gare d’Arlon. Le feu a pris dans un distributeur de papier situé dans les toilettes à l’entrée. Le personnel et les navetteurs ont été évacués le temps de l’intervention. Plus dans le nord de la province, les pompiers ont dû intervenir pour un engin agricole en feu.

Les pompiers ont été prévenus suite au déclenchement de l’alarme incendie de la gare. Arrivé rapidement sur place, le chef pompe signale la présence de fumée à l’intérieur du bâtiment.

Le personnel de la gare et les navetteurs ont alors été évacués. Un binôme de pompiers a procédé à la reconnaissance et à la localisation du foyer dans les toilettes situées à l’entrée de la gare. L’incendie est «clairement délictueux», souligne Stéphane Thiry, commandant de la Zone de Secours Luxembourg, «car localisé dans un distributeur de papier. La porte des toilettes a été refermée et verrouillée de l’extérieur».

Après extinction de l’incendie, les pompiers ont ventilé tout le hall. Les navetteurs ont pu regagner celui-ci à 17h20.

Le commandant de la Zone de Secours Luxembourg souligne la «très bonne réactivité de la SNCB concernant la gestion du public».

Dans le nord de la province, les pompiers de Houffalize et de Bastogne sont intervenus ce jeudi en fin de journée pour un engin agricole en feu à Mabompré (Houffalize). Le cultivateur a décroché la machine qui est complètement en feu lors de l'arrivée du premier véhicule de pompier. Les hommes du feu ont procédé à l’extinction de l’incendie et au dégagement du foin se trouvant dans la machine.

 

26/06/2019

Faits divers 26 juin 2019  13h30

N4 MARCHE

Des débris sur la route, suite à un accident.

Un accident qui n’a pas fait de blessé s’est produit sur la N4 à hauteur de Marche en direction de Bastogne, ce qui a nécessité un nettoyage de route à 8h38.

 

HABAY LA NEUVE

Une perte jaune au parking du truck center

A 9h21, les pompiersse sont rendus au parking du truck center à Habay la Neuve en raison d’une perte d’un produit jaune qui s’est déversé au sol  sur le parking.

Après avoir su que le produit n’était pas dangereux, les pompiers sur place ont nettoyé.

 

LATOUR

Voiture contre poteau

Un automobiliste a perdu le contrôle de sa voiture à la rue de Longlier à hauteur du 18 à Latour. La voiture s’est jetée contre un poteau avant de prendre feu. Les pompiers d’Etalle et ORES sont intervenus.

 

FLORENVILLE

Appartement en feu

Un incendie s’est déclaré dans une maison à appartements à la rue de France à Florenville à 11h47. Les pompiers de Florenville et Neufchateau sont intrervnus. L’appartement est sinistré.

 

 

25/06/2019

CHUTE MORTELLE D’UN MOTARD

PONDROME  BEAURAING

CHUTE MORTELLE D’UN MOTARD  A PONDROME (BEAURAING)

Le pilote d’une moto qui passait par Pondrôme (BEAURAING) ce mardi 25 juin après midi, a perdu le contrôle de sa machine au carrefour des tilleuls. Il a pris un ilot central et a été éjecté de sa moto a plus de trente mètres tandis que sa machine s’est arrêtée une cinquantaine de mètres plus loin au départ de l’impact, en accrochant deux voitures au passage, sans malgré tout trop de dégâts. Quant- au chauffeur de la moto, malgré tous les efforts des secours sur place, il est décédé. Il s’agirait d’un homme dans la cinquantaine et originaire de Houyet.

La police de Houille Semois s’est rendue sur place ainsi que les pompiers et ambulanciers de Beauraing.

D J