UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

14/12/2017

Le point sur la province 14 décembre à 14 heures

Le point sur la province

A 14 heures :

Après avoir pompés 3 caves inondées d’eau durant la nuit, les pompiers d’Arlon sont repartis en début de matinée pour deux vidanges de caves et 2 arbres à découpés pour rétablir les passges des véhicules. Vers 13h50, c’est une cuve à mazout qui fuyait qui a nécessité leur intervention.

Aubange a bâcher un toit en matinée à la rue du cimetière à Halanzy.

Neufchâteau continuait ses aides enpompant la cave d’une habitation vers midi.

Marche, était privilégié et les pompiers se sont juste attaqués à un arbre couché vers 11h15 ce matin.

 Beaucoup d’inondation, vidanges de caves, arbres et câbles couchés suite aux neiges tombées et aux pluies qui ont fait tout fondre très vite, trop vite.

Les pompiers d4Aubange sont partis vers 22h mercredi soir  pour pomper une quinzaine de caves inondées à proximité des ruisseaux débordant, ainsi que trois voitures sous eaux, à la rue de Longeau à Athus. L’équipe d’Aubange continuait leur mission d’aide ce matin.

A Saint Hubert, les pompiers sont allés sur la N89 au bout du plat de la prison pour une voiture seule en cause qui cir culait en direction de Champlon. Elle a traversé le rai de sécurité de la berme centrale où elle s’est retrouvée en équilibre en sens inverse sur les rails. Le chauffeur n’a pas été blessé ni transporté et en a été quitte pour une belle peur. A 9h30 ils ont vidangé une cave à Redu.

A Houffaize, beaucoup d’arbres et de fils élctriques et câbles télédis. Les pompiers ont œuvré vers 8h30 et ont fermé la route à toute circulation qui a été déviée par d’autres rues le temps de dégager.

Beaucoup d’arbres entre Anloy et Ochamp et à proximité de Nolleveaux pour les pompiers de Paliseul partis dégager depuis 7h ce matin

Virton a aussi eu son lot de travail avec des arbres couchés entre Saint Léger et Malmaison vers 4h ce matin.

Etalle a travaillé toute la nuit sur une vingtaine de missions nécessitant des découpes d’arbres couches sur de nombreuses routes et des caves inondées à vidanger.

Bastogne était submergé par les interventions en cours actuellement. Le plan vigilance neige a été établi et est en application.  On dénombre, entr’autres, des arbres sur Libramont et des câbles et arbres arrachés à la rue de Neufchâteau à Bastogne

Et puis La Roche qui s’est rendu à Bérismenil pour un feu de cheminée qui a dégénéré en feu de plancher de grenier, avec un renforts d’Houffalize et d’Erezée.  Vite sur place, les pompiers ont maitrisé le début de feu de maison à temps mais les dégâts sont important au niveau du grenier. La maison reste habitable.

 Daniel Jeanbaptiste

13/12/2017

NAOME VOITURE CAMION 12 DECEMBRE

NAOME (BIEVRE)

Une voiture percute l’avant gauche d’un poids lourd.

accident camion voiture naomé BIEVRE (6).JPG

accident camion voiture naomé BIEVRE (5).JPG

Le chauffeur du poids lourd qui effectuait une manœuvre pour rentrer chez lui, reculait son camion dans son terrain jouxtant sa maison, à une cinquantaine de mètres du Prairial. Il restait la cabine  se trouvant toujours sur la route pour terminer sa manœuvre quand une voiture Renault Mégane, arrivant de Bièvre et roulant en direction de bouillon, est venue percuté la roue avant gauche de la cabine du camion.

 

accident camion voiture naomé BIEVRE (2).JPG

Deux personnes se trouvaient à bord de la voiture. Ils ont été blessés et pris en charge par les ambulanciers sur place, ainsi que le PIT de Bouillon. Les pompiers de Paliseul se sont rendus sur place  comme Gedinne pour effectuer un balisage de sécurité. Les secours de Dinaphi sont aussi intervenus. Le tout sous les ordres de l’adjudant Bernard Grandjean de Paliseul. Les deux blessés ont été pris en charge et hospitalisé à la clinique de Libramont.

accident camion voiture naomé BIEVRE (1).JPG

LDaniel Jeanbaptiste

11/12/2017

pluies et inondations dans la province

LA PLUIE INONDE, LES POMPIERS INTERVIENNENT

Les pluies qui s’abattent actuellement sur la neige tombée hier en journée, ont nécessité des interventions des services d’incendie.

Une intervention a t eu lieu au 7 rue du vivier à Wavreille pour une infiltration par un vélux qui a souffert des eaux. Intervention des pompiers de Marche

Bastogne a dégagé une cour remplie d’eau, laquelle rentrait dans une habitation vers 9h30.

Bertrix s’est occupé des avaloirs de la N89, qui étaient bouchés à hauteur du pont de La Flèche, à proximité du rond point du Delhaize.

Trois inondations étaient en cour de finition pour Virton tandis qu’à Neufchâteau, c’était les services communaux qui s’occupaient d’une maison infiltrée par les eaux.A Etalle, on s’affairait à conduire des sacs de sable au SRI de Virton qui en avait grand besoin.

Les pompiers de Marche sont également sortis pour un accident sur la N4 à la sortie Marche à 9h14, pour une voiture seule en cause  avec un blessé léger.

Aubange s’est rendu à l’école spéciale de Musson à 9h50 et ensuite à la rue des cerisiers à Athu à 11h20 pour des maisons inondées.

Saint Hubert a procédé à un bachage de toit à la place du Fays à 11h50, suite à des dégats au toit causés par la pluie et le vent.

Virton a vidangé quelques caves inondée  à Saint Remy, à Signeul, à Latour et à Saint Mard. Houffalize s’est rendu à  Compogne pour un feu de cheminée qui tournait mal et des flammes qui sortaient par la cheminée. Un bardage était adossé à la cheminée. L’élévateur de Houffalize ayant été prêté à Bastogne pour un bachage de toiture à Saint Lez, force fut aux pompiers d’Houffalize de solliciter l’élévateur d’Erezée en remplacement du leur, oeuvrant déjà ailleur.

Ils se sont ensuite rendus sur la N63 à hauteur de Sommeleuze pour un arbre encombrant partiellement la chaussée à 12h36

Daniel J

10/12/2017

GEDINNE PRESENTE : TUEURS DE FRANCOIS TROUKENS

FRANCOIS TROUKENS,UN RECONCILIE EN HAUT DE FORME

Pour François Troukens, la vie après la vie, c’est maintenant avec « Tueurs » un film pondu et réalisé de toutes pièces par celui qui braquaient les fourgons dans les années 90 avant de se retrouver  dans l’obligation de purger  une peine d’une dizaine d’années, derrière les barreaux. Ce sera pour lui le changement, le départ d’une nouvelle vie.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (26).JPG

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (27).JPG

g

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (30).JPG

« J’étais seul dans ma cellule, avec un papier et un crayon, et l’envie de raconter le carcéral, le banditisme intérieur » commente François Troukens qui étudie et passe des examens, des licences, tout en se penchant sur cet univers, qui a été le sien, qu’il met en page en écoutant l’un et l’autre détenu qui lui avance, sans preuve,  des faits passés au moment où des tueurs tiraient sur n’importe qui et semaient la terreur et la crainte d’aller faire ses courses.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (35).JPG

« Dans mon film, on retrouve une séquence où une personne doit disparaître à tous prix, retraçant ainsi un important personnage qui quitte son pays après un court séjour en clinique. Ce sont toutes sortes de choses entendues, mais rappelle-t-il, sans aucune preuve »

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (36).JPG

Pour François Troukens, ce film est une réconciliation pour retrouver sa place dans la société, avec la volonté de donner envie à d’autres gens de rebondir dans la vie, dans une nouvelle vie.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (38).JPG

 

Il va à la rencontre du public, comme à Gedinne, en salle de cinéma, lui présente un travail, son travail, son film, où on ne voit personne tomber et dans lequel on ne voit pas de meurtre.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (40).JPG

Il préférencie le public régional et va à la rencontre des gens, réconcilie les jeunes avec la culture en recherchant la reconnaissance. Il aime les petites salles, dans des lieux reculés mais dont la salle est comble, pour voir son film, présenté par lui-même sur scène   où il fait connaître son cinéma et ses productivités.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (41).JPG

« Depuis mon changement de vie, précise-t-il, je fais témoignage de mon expérience, c’est une sorte d’entrée en société meilleure et plus juste. »

A propos des tueurs du Brabant Wallon : « Les infos  retenues en milieu carcéral sont difficilement vérifiables et restent sans preuve ».

D. J.

faits divers 8 décembre 2017 9h30

FAITS DIVERS 8 DECEMBRE 2017 9H30

 

PETIT THIERS

Frontal voiture camion

Il était 8h02 quand les pompiers de Vielsalm ont été appelés pour un accident fronta entre une voiture et un poids lourd près de l’église de Petit Thiers.Tous l’effectif de Vielsalm se trouvait sur place avec un renfort venu de Saint Vith. Le chauffeur de la voiture, relativement bien choqué, a été hospitalisé. Les pompiers ont procédé à un balisage de sécurité et à un détournement en raison d’une entrave totale de la chaussée sur les lieux de l’accident.

 

SART (Lierneux)

Deux voitures sont percutées

Hier soir vers 20h30, les pompiers de La Rioche avec un renfort de Vielsalm se sont rendus sur la RN89 pour un accident entre deux voitures qui se sont percutées. Un blessé a été transporté à la clinique de Saint Vith par les pompiers de La Roche.

Daniel j