UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

28/01/2019

COMMUNIQUE DE VRESSE SUR SEMOIS 27 JANVIER 2019

cdH – Section locale de Vresse/Semois

Le 27/01/2019.

Communiqué de presse.

La presse a relaté la semaine dernière les remous au sein de la zone de secours Dinaphi à propos du
projet de centralisation des services de secours ambulance dans le sud-namurois. L’an dernier, la
section locale du cdH de Vresse s’était déjà opposée au regroupement à Bièvre du service ambulance
de Gedinne et de Alle (Vresse). Nous avions rencontré le président de Dinaphi, Christophe Bastin,
pour lui faire part de nos doléances et de lui présenter nos propositions.
La section locale du cdH de Vresse approuve totalement la prise de position récente de notre
bourgmestre qui s’est opposé à cette centralisation à Bièvre.
Les habitants de la commune de Vresse, comme tous les autres belges, ont droit à un service
d’urgence efficace. Dans de nombreuses situations d’urgence, les premières minutes sont capitales.
Le déménagement du service ambulance de Alle (Vresse) vers Bièvre occasionnerait un délai
d’attente de +/- minimum 15’ supplémentaire en moyenne pour les villages de l’entité. Ajoutez à cela
que les infrastructures hospitalières les plus proches sont situées à plus de 40km pour Libramont et
près de 60 kilomètres pour Dinant, la solution envisagée par Dinaphi est totalement inacceptable.
Cependant, nous devons reconnaître quelques décisions intéressantes de la part de Dinaphi pour
notre commune. Les bâtiments de la toute nouvelle caserne de Alle/Semois, et le financement qui en
découle, sont repris par Dinaphi, ce qui soulage les finances communales. D’autre-part, le coût de
participation de la commune à la zone de secours est passé de 110€/habitant à 55€/habitant.
« La vie n’a pas de prix » entend-on souvent. Pour la section locale du cdH, il serait logique et
acceptable que la commune, dans un esprit constructif et collaboratif, envisage de relever sa
cotisation par habitant afin d’assurer un service d’urgence efficace et rapide en instaurant une
« garde sous toit » du service ambulance, si pas 24H/24 par défaut de moyens humains, mais
certainement de 12H/24 au minimum et cela bien sûr à Gedinne et à Alle. Nous souhaitons que cette
« garde sous toit » rémunératrice sera un incitant pour pallier le manque de personnel actuel
alarmant dans le service. La commune, en collaboration avec Dinaphi, doit veiller à sensibiliser notre
jeunesse aux métiers de pompier et d’ambulancier.
Nous déplorons malgré tout que le financement des services de secours est de moins en moins
assuré par le pouvoir fédéral. La fermeture de la caserne de la Protection Civile de Libramont et son
transfert vers la région liégeoise en est un triste exemple. Les communes sont de plus en plus
sollicitées financièrement afin de pallier à la désertion des responsabilités du Fédéral dans tous les
services à la population, appelez-les Services Publics si vous le voulez.

La Section Locale du cdH de Vresse/Semois.

Les commentaires sont fermés.