UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

30/12/2018

1er cons com des nouveaux élus DECEMBRE 2018

CONSEIL COMMUNAL DU 19 DECEMBRE 2018 GEDINNE

 

Je souhaiterais d’abord m’excuser pour le retard par lequel je vous transmets ce conseil communal. Des problèmes personnels ne m’ont pas permis de faire plus vite.

 

 Premier conseil avec les nouveaux élus

Il a d’abord été question de l’installation  de Stéphanie Gendarme, conseillère sortante du groupe HORIZON 2018 , n’étant pas présente et excusée lors de l’installation du nouveaux conseil, et qui est venue prêter serment en tant que conseillère communale entre le mains  du président du conseil, complétant ainsi la table des 15 conseillers.

 

Il a ensuite été question de désigner les représentants communaux aux différentes sociétés. 33 groupes ont ainsi connu par vote le nom de leurs représentants communaux

 

Le renouvellement et l’adoption du règlement d’ordre intérieur  du CCATM (commission consultative d’aménagement du territoire)  a été accepté avec deux votes consécutifs et différents, demandés par Stéphanie Gendarme, soit le renouvellement de principe (unanimité) et ensuite le règlement d’ordre intérieur (14 oui et 1 abstention)

 

Il a ensuite été question du règlement complémentaire à la circulation à la rue de la Morée à Louette st Pierre, interdisant de circuler rue de la Morée à Louette St Pierre, à tout véhicule à l’exception de la desserte locale, via le placement d’un signal C3 avec panneau additionnel reprenant la mention « excepté circulation locale ».

Sylviane Simon expliqua d’amblée que ce panneau installé ne servait à rien,

car pas respecté, qu’on trouvait le même à Wlllerzie où même les membres de la commune, tout comme les véhicules de tous les chasseurs ainsi que le camion allant desservir le magasin, viennent tous par la rue du faubourg plutôt que par la rue des champs. 14 oui et 1 abstention ont accepté le point.

 

La Fabrique d’Eglise de Willerzie a vu son budget 2019 réformé par les conseillers qui ont suivi la proposition de l’échevin Pierre Rolin en raison de multiples erreurs. 14 oui et 1 abstention ont terminé ce point concernant les fabriques.

 

Il a ensuite été question des budgets ordinaires et extraordinaires du CPAS et du communal pour l’exercice 2019.

Le projet du budget 2019 du CPAS a reçu à l’unanimité des membres présents, un avis favorables.

C’est Sylviane Simon qui a expliqué aux conseillers le budget  du CPAS qui est en équilibre  à 2.080.410,14€ avec 8% d’augmentation à l’ordinaire.

Rappelons une bonne collaboration des membres du personnel  de la commune et du CPAS, ainsi que toutes les salles communales  qui sont à disposition gratuite pour le CPAS, une bonne collaboration entre les directrices générales (commune / CPAS) pour des dossiers communs au CPAS et à la commune, ce qui évite des doublons lors des travaux d’instruction. Le chauffage des bâtiments du CPAS se fait également via le réseau de chaleur qui est la cogénération. En période hivernale, un renfort des services ouvriers renforce le service des repas à domicile. Côté carburant, les camionnettes et le bus du CPAS se remplissent à la cuve des ouvriers communaux. Cette liste n’est pas exhaustive, il existe encore bien d’autres arrangements et autres marchés communs commune/CPAS.

Le budget a été approuvé par 12 oui et 3 abstentions.

 

Le rapport de la commission, concernant le budget communal 2019 se solde par un boni  de 18.386,20€ à l’exercice propre. On y découvre un boni des exercices intérieurs de 549,463,08€ qu’il faudra ajouté à la réalité dès l’approbation du compte, par modification budgétaire, indique le rapport.

Le global du boni ordinaire s’élève à 567.849,28€, soit donc  18.386,20€ +  549.463,08€.

Le total des dépenses prévues à l’extraordinaire est de 4.528.910,16€ pour l’exercice propre qui est financée par 1.419.500€ de subventions,  2.288.000€ de dette et 821.410,16€ prélevés sur le fonds de réserve extraordinaire. Le rapport estime que les subventions semblent raisonnablement escomptées.

La situation actuelle du fonds de réserve ordinaire est soldée par 551.145,08€ et à l’extraordinaire , avec un solde présumé  au 31 décembre 2018 de 1.323.328,18€ diminués de l’utilisation 2019 de 821.410,16€, se solde à 501.918,02€.

Conclusion du rapport : Les recommandations concernant les balises  d’investissements fixées par le gouvernement wallon ont été respectées. Avec des montants maximums prévus et revus à la hausse, soit 200€ par habitant  au lieu de 180.

En ce qui concerne le volume des dépenses d’investissements à couvrir par emprunt, il est limité à 1200€/habitant entre 2019 et 2024, soit 1.200€ x par 4.530 habitants, soit 5.436.000€

En ce qui concerne les crédits prévus au budget ordinaire, ils ont été estimés  sur base des montants 2018.

Le budget communal 2019 a été voté par 2 non,4 abstentions et 9 oui. Le budget extraordinaire  et qui s’est soldé par 5 non, 1 abstention et 9 oui.   

 

Daniel Jeanbaptiste

Les commentaires sont fermés.