UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

03/01/2018

600m d arbres couchés sur la route à Vielsalm

Le plus gros des poussées de vent s’est surtout produit à Vielsalm où les pomppiers se sont trouvés face à 600m d’arbres couchés par le vent avec comme résultat, une route complètement bloquée sur une hauteur de 2m de haut.

 

VIELSALM 1 ARRANG2E.jpg

La réaction a été immédiate et les fermiers sont venus prêtés mains fortes aux pompiers avec leurs tracteurs, tout comme la commune de Vielsalm avec le tractopelle. Ils y ont travaillés de 5h45 jusqu’en fin de matinnée sur la route de Vielsalm Grand Halleux entre la station d’épuration  et la carrière du rocher de Hourt.

La police de Famenne Ardenne est également venue sur place pour différer la circulation par d’autres routes.

Ce début d’après midi n’’apportait rien de meilleur aux pompiers Salmiens  qui nous annonçaient une reprise de la force du vent.

 

La désolation en Luxembourg

Les pompiers de savent plus par où donner de la main dans la province.

Si le vent a soufflé très fort, c’est principalement les arbres qui ont été arrachés, voir tombés, entrainant avec eu pour bon nombre de cas, des fils électriques et de télédistribution TV.

Aucun corps d’incendie n’est resté en caserne, tous ont œuvrés au découpage et au dégagement et nettoyage des routes encombrées, voir bloquées.

Coté toitures abîmées voir arrachées,  on comte des toitures en morceaux pour Marche,  une trentaine d’arbres, câbles électriques et de télédistributions pour Aubange. Pour Paliseul, Bouillon et Bertrix, 30 arbres, 4 inondations, et 9 toitures arrachées. Deux toitures  pour Houffalize à Les Tailles et à Wande Bourcy .une toiture arrachée à Harre pour Erezée, deux toitures arrachées à Bellefontaine et Chatillon parmi les 30 sorties d’Etalle. Une toiture à Ciel pour La Roche et quelques toitures à Florenville qui s’ajoutent comme partout ailleurs aux arbres et fils arrachés.

Après la trève des fêtes de Noël et nouvel ans, les pompiers de la Province, qui n’avaient que peux de sortie, en auront été quitte pour un travail très répandu et bien dispersé à travers une province meurtrie par un vent violent et des habitants parfois désespérés sous les dégâts qu’ils ont encourus après ces rafales qui se sont rpoduite partout vers 5h du matin.

Daniel Jeanbaptiste