UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

10/12/2017

GEDINNE PRESENTE : TUEURS DE FRANCOIS TROUKENS

FRANCOIS TROUKENS,UN RECONCILIE EN HAUT DE FORME

Pour François Troukens, la vie après la vie, c’est maintenant avec « Tueurs » un film pondu et réalisé de toutes pièces par celui qui braquaient les fourgons dans les années 90 avant de se retrouver  dans l’obligation de purger  une peine d’une dizaine d’années, derrière les barreaux. Ce sera pour lui le changement, le départ d’une nouvelle vie.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (26).JPG

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (27).JPG

g

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (30).JPG

« J’étais seul dans ma cellule, avec un papier et un crayon, et l’envie de raconter le carcéral, le banditisme intérieur » commente François Troukens qui étudie et passe des examens, des licences, tout en se penchant sur cet univers, qui a été le sien, qu’il met en page en écoutant l’un et l’autre détenu qui lui avance, sans preuve,  des faits passés au moment où des tueurs tiraient sur n’importe qui et semaient la terreur et la crainte d’aller faire ses courses.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (35).JPG

« Dans mon film, on retrouve une séquence où une personne doit disparaître à tous prix, retraçant ainsi un important personnage qui quitte son pays après un court séjour en clinique. Ce sont toutes sortes de choses entendues, mais rappelle-t-il, sans aucune preuve »

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (36).JPG

Pour François Troukens, ce film est une réconciliation pour retrouver sa place dans la société, avec la volonté de donner envie à d’autres gens de rebondir dans la vie, dans une nouvelle vie.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (38).JPG

 

Il va à la rencontre du public, comme à Gedinne, en salle de cinéma, lui présente un travail, son travail, son film, où on ne voit personne tomber et dans lequel on ne voit pas de meurtre.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (40).JPG

Il préférencie le public régional et va à la rencontre des gens, réconcilie les jeunes avec la culture en recherchant la reconnaissance. Il aime les petites salles, dans des lieux reculés mais dont la salle est comble, pour voir son film, présenté par lui-même sur scène   où il fait connaître son cinéma et ses productivités.

TUEURS de François Troukens à GEDINNE (41).JPG

« Depuis mon changement de vie, précise-t-il, je fais témoignage de mon expérience, c’est une sorte d’entrée en société meilleure et plus juste. »

A propos des tueurs du Brabant Wallon : « Les infos  retenues en milieu carcéral sont difficilement vérifiables et restent sans preuve ».

D. J.

faits divers 8 décembre 2017 9h30

FAITS DIVERS 8 DECEMBRE 2017 9H30

 

PETIT THIERS

Frontal voiture camion

Il était 8h02 quand les pompiers de Vielsalm ont été appelés pour un accident fronta entre une voiture et un poids lourd près de l’église de Petit Thiers.Tous l’effectif de Vielsalm se trouvait sur place avec un renfort venu de Saint Vith. Le chauffeur de la voiture, relativement bien choqué, a été hospitalisé. Les pompiers ont procédé à un balisage de sécurité et à un détournement en raison d’une entrave totale de la chaussée sur les lieux de l’accident.

 

SART (Lierneux)

Deux voitures sont percutées

Hier soir vers 20h30, les pompiers de La Rioche avec un renfort de Vielsalm se sont rendus sur la RN89 pour un accident entre deux voitures qui se sont percutées. Un blessé a été transporté à la clinique de Saint Vith par les pompiers de La Roche.

Daniel j