UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

26/05/2016

Cons com gedinne 25 mai

 

 

Conseil communal de Gedinne 25 mai 2016

 

Les locations du droit de chasse reportées.

Alors que tous les points du conseil communal de Gedinne sont passés en toute cordialité et gentillesse pour être votés à l’unanimité des conseillers présents, la location du droit de chasse a été reportée après une discussion houleuse, la minorité reprochant aux conseillers majoritaires de n’avoir pas eu le temps de lire et comprendre le point, faute d’avoir reçu des documents (le cahier des charges proposé au conseil présentait des modifications techniques demandées par la DNF par rapport au cahier des charges prévu et envoyé aux conseillers avec la convocation au conseil communal)

 

L’échevin Rolin a tout de même lu et expliqué le nouveau cahier des charges, expliquant que tous voulaient conserver les locataires actuels, qu’ils devaient continuer à leur porter intérêt pour la prochaine relocation. On aurait tout reconduit, sauf la chasse de Malvoisin pour un lot de 1992 en exploitation. Et l’échevin de proposer la reconduction totale en ne lésant personne.

 

« Trois possibilités de choix , soit 20, 25 et 30% d’écart étaient possible et nous avons choisi 25%. Un écart de prix qui nous ramène tout de même au prix de 2015 » commente Pierre Rolin qui poursuit avec un nouveau cahier de charge réalisé après l’avis de la DNF et une location pour 9 ans mais que la DNF a mis en garde, eu égard à la décision de Beauraing qui loue des lots voisins aux lots gedinnois pour 9 ans, ce qui a poussé la majorité à se remettre dans ce même laps de temps.

 

La minorité a marqué son désaccord sur le sujet, estimant qu’on ne décidait pas sur un document reçu en dernière minute, qu’il fallait le temps de le lire avant toute décision sans hâte.

 

La DNF, étant citée par le groupe l'équipe, l’échevin demanda à la minorité si elle mettait la DNF en doute, expliquant du même coup qu’il leur était difficile de donner leur avis plus vite, en raison de la vente de bois du jeudi précédent, qui venait s’ajouter aux locations de chasse, tonnant qu’il eut été difficile de faire autrement.

 

Tout est pourtant claire, poursuit il, on parle de 9 années de location au lieu de 12 ans, ce sont les mêmes termes que sur le cahier des charges présenté et décidé lors de la commission communale (majorité + minorité) réunie il y a quelques semaines. Les modifications demandées par la DNF éviteront entre autre de risquer de perdre la certification PEFC de la forêt communale

« Vous nous demandez de prendre décision et vous nous coincez sur des choses qui nous arrivent deux heures avant le vote ! » poursuit Véronique Léonard, tandis que Noël Suray quitte la séance en annonçant qu’il en avait assez.

 

Finalement, « on repassera le point le mois prochain en perdant un mois », a commenté le bourgmestre suivi de l’échevin des forêts qui a déclaré que c’est le conseil communal et non la DNF qui décide en conseil.

 

LES AUTRES POINTS

Les édiles ont commencé par voter à l’unanimité les ordres du jour des assemblées générales ORES, BEP¨, BEP expansion, BEP Environnement,  et IDEFIN.

 

C’est l’installation d’une cabine haute tension  et l’occupation d’un excédent de voirie à Louette St Pierre, agrémenté d’un bail emphytéotique qui a démarré le vif des sujets des conseillers.  La cabine se fera à la rue de France à proximité du 41, soit 25 ca durant 99 ans, à 9,90€ canon pour la durée du bail.

Des canalisations de voirie et de distribution d’eau seront posées à Houdremont sous contrat avec le STP. Les travaux seront réalisés à la rue du Charreau à Houdremont.

 

Le cahier des charges concernant la pose de filets d’eau dans l’entité a été accepté avec une estimation de 117.070€ HTVA avec un mode de marché par adjudication publique

 

Le carrefour de la rue Emile Montreuil à Rienne doit être aménagé pour une estimation de 110.400€ HTVA avec une par adjudication publique ainsi que la réception de travaux  subventionnés dans le cadre du PIC.

 

A la fourmilière, ce sont des portes et des châssis qui doivent être remplacés pour des travaux estimés à 63.310€ HTVA et une procédure négociée sans publicité. Des travaux qui seront subventionnés dans le cadre d’UREBA à raison de 60%

 

Le décompte final du renouvellement de la distribution d’eau à Malvoisin se chiffre à 77.477,70€ HTVA avec un décompte final de 86.441,72€ HTVA, ce qui a provoqué un dépassement de 11,57%.

 

Des nouveaux fauteuils seront placés au ciné Gedinne. Les édiles ont accepté le cahier des charges pour une estimation de 23.400€ HTVA et un marché réalisé par procédure négociée sans publicité. Au cinéma, on s’est engagé à faire les travaux, soit une prise en charge d’environ 50% des travaux. Les anciens fauteuils, devenus vétustes, ont coûté en leur temps 90€ pièce.

Le montant prévu pour la vente de bois était de 123.970€ mais il a été largement dépassé avec une vente de 160.961€. Il existe toujours actuellement des chênes malades qui seront vendus ultérieurement.

Le programme d’action 2016/2019 en ce qui concerne le contrat de rivière, s’engage avec les autres partenaires dans un protocole d’accord pour un programme d’actions du 22 décembre 2016  au 22 décembre 2019. C’est le collège échevinal qui choisira les actions à mener. Il financera le contrat de rivière pour la Lesse à concurrence de 127,20€ par an. L’échevin Pierre Rolin a été désigné membre effectif de l’AG t Michel André membre suppléant.

Et pour terminer il a été question d’emplois vacants pour l’année scolaire  2015/2016, soit 13 périodes  en maternel, et 2 périodes en morale

Daniel J.

Les commentaires sont fermés.