UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

17/02/2015

TRAVERSEE MOINS DANGEREUSE A HAUT-FAYS

QUATRE ANS POUR FAIRE CHANGER LES CHOSES

L’ouvrage réalisé sur la N835, la rue principale au centre de Haut Fays, a finalement été modifié par le MET. Le maître d’ouvrage a enlevé le second lumineux après que la déneigeuse ait accroché le halot censé protéger les usagers.

 

 

Neige 19 decembre 2010 (2).JPG

La N835 qui traverse le village de Haut-Fays (Daverdisse) a toujours été considérée dangereuse, vu sa position en bout d’une ligne droite d’environ 4 km, laquelle aboutit sur la grand place après être passée le long de l’école communale, avant d’entamer son premier virage conduisant hors de la localité.

 

Déneigement Hauf fays 21 janvier 2014 (4).JPG

Le SPW (anciennement le MET  NDLR), à l’époque, a créé un S face à l’administration communale, à la demande de l’auteur de projet, pour rendre la voirie parallèle à la maison communale dans le cadre du projet de la commune et de la CLDR. L’ouvrage manquant de sécurité, n’a pas donné le résultat escompté et nombres d’accidents sont venus ternir le travail d’art, qui n’avait plus que ce nom. De part et d’autre  du rond-point en S, deux lampes au sol ont été scellées dans le bitume afin de bien annoncer l’œuvre réalisée.  C’était sans compter sur les poids lourds de passage, qui arrachaient régulièrement les poteaux indicateurs se trouvant à côté des lumineux comme l’exige la législation.

 

Neige 19 decembre 2010 (7).JPG

C’était aussi sans penser que la tempête de neige de l’hiver 2010 allait masquer les lumières au sol, désormais sans poteau, et dont une voiture néerlandophone avec un couple et un enfant à bord, allait faire les frais de ce manquement en cognant la lampe et en effectuant un soleil avant de s’immobiliser sur le toit à proximité du lumineux. Cet accident n’a heureusement pas fait de blessé, les occupants s’en sortant avec des contusions. La lampe incrustée dans l’asphalte a finalement été enlevée par le SPW dans les semaines qui ont suivi.

 

 

Déneigement Hauf fays 21 janvier 2014 (3).JPG

A plusieurs reprises, la direction du MET a été contactée pour installer un poteau et signaler le lumineux restant à l’autre bout de l’ouvrage d’art pour prévenir les usagers qui viennent de Gedinne vers Wellin, ce fut sans effet. Cet hiver 2014, c’est la déneigeuse de l’entreprise Lepage de Wellin, travaillant pour … le SPW, qui s’est prise la boule lumineuse avec la lame de déneigement, et plusieurs milliers d’euros de dégâts pour l’entreprise. Durant ces années, pas moins de trois patrons ont pris la direction du MET concerné, installé à Saint Hubert. Du coup, nous avons contacté Laurence Zancheta, porte parole du SPW, qui n’était pas au courant de l’accident de la déneigeuse, et qui nous a promis de nous recontacter, après avoir parlé avec sa direction, en vain. Mais les choses ont bougés, via la commune de Daverdisse et l’entreprise de déneigement incriminée, en quelques jours.

 

SECURITE APRES 4 ANS DE DANGER FEVR 2015.jpg

L’endroit litigieux a d’abord été protégé par une sécurité remplaçant le poteau manquant, il y a eu ensuite enlèvement de la lampe et remise d’asphalte pour boucher le trou. Actuellement, tout est rentré dans l’ordre et les lumineux censés protégés les usagers de la route ont été enlevés. Dommage qu’il ait fallu quatre longues années et deux accidents heureusement sans blessé, pour sécuriser un ouvrage, toujours très contesté. 

En effet, lors du CLDR commencé fin 2014 à Daverdisse, le bilan a été fait sur les travaux réalisés par le CLDR précédent. La traversée sécurisée du village a reçu le carton rouge des participants, en raison des accidents causés par le S qui était censé protéger. En cause, le charroi qui ralentit juste durant son passage et qui reprend presqu’aussi vite de la vitesse, un fois le S passé. En cause également cette traversée sécurisée qui a été l’œuvre de plusieurs accidents. En cause toujours, le seul passage piéton de la grand place, qui conduit à la maison communale au milieu du carrefour, laissant les habitants sans protection lorsqu’ils traversent le carrefour, sans autre piétonnier.

Les commentaires sont fermés.