UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

26/07/2014

MORTEL A HOTTON Myriam perd la vie à 58 ans

 Un document de Quentin Deuxan

Myriam Van Den Brande (58 ans) mortellement fauchée sur un passage pour piéton à Hotton avec Nicola (11 ans) : l’automobiliste roulait trop vite

Ce vendredi vers 22h30, Myriam Van Den Brande, une Hottonaise de 58 ans a été victime d’un tragique accident au carrefour des rues Emile Parfonry et d’Izegem à Hotton. Elle était accompagnée de Nicola (11 ans) lorsqu’elle a traversé un passage pour piéton. Un automobiliste roulant à vitesse trop élevée l’a mortellement fauchée. Le garçon, quant à lui, est hors de danger même s’il est toujours hospitalisé aux soins intensifs de la clinique de l’Espérance à Montegnée.

DSC_0327.JPG

La fin de soirée a viré au cauchemar vendredi soir à Hotton. Myriam Van Den Brande, une habitant du quartier des Sarts à Hotton, a en effet perdu la vie, fauchée par un automobiliste alors qu’elle traversait un passage pour piéton. Elle accompagnait Nicola (11 ans), le fils du propriétaire de la pizzéria Dolce Italia, située rue Emile Parfonry, lorsque tous deux se sont fait faucher à quelques dizaines de mètres à peine du restaurant, sur un passage pour piétons situé au carrefour avec la rue d’Izegem. Marraine de cœur du petit Nicola, Myriam venait d’aller chercher un jeu à son domicile avec lui, quand l’accident a eu lieu.

Rapidement, la dame de 58 ans a été prise en charge par les ambulanciers de Marche, avant d’être héliportée au CHU de Liège. C’est là qu’elle est décédée, après plusieurs arrêts cardiaques, vers 2h du matin. Nicola, quant à lui, est toujours aux soins intensifs, mais ses jours ne sont plus en danger.

« Selon les premiers éléments d’enquête, il semble que la vitesse du chauffeur soit en cause », nous a expliqué André Jordant, substitut du procureur du Roi. « On a vérifié si le chauffeur avait consommé de l’alcool ou des stupéfiants, mais il semble que cela ne soit pas le cas. » L’homme, qui sera cité devant le tribunal de police, aurait dans un premier temps fui les lieux de l’accident, avant de revenir sur place et de prévenir les secours.

Déjà un accident à cet endroit

Le carrefour des rues Parfonry et d’Izegem a déjà été le cadre d’un autre accident récemment. « Il y a trois ou quatre mois, une voiture avait dévalé la prairie attenante à la route pour finir dans une salle de jeu située en contrebas », précise Jacques Chaplier, bourgmestre de Hotton. « Dans la foulée, j’ai rédigé une note pour appeler à un meilleur aménagement à cet endroit. Le passage à niveau, par exemple, n’est pas éclairé. Il est aussi très proche du carrefour. Mais il faut du temps pour réaliser l’aménagement adéquat. »

Myriam Van Den Brande était bien connue à Hotton. Elle habitait sur les Sarts depuis toujours, et avait un fils, Jacques, qui vit à Barvaux. Elle était également veuve d’Emile Charlier, un tailleur de pierre décédé en 2007. « C’était une personnalité très conviviale », poursuit Jacques Chaplier. « Elle avait peut-être des défauts, mais elle était surtout connue pour avoir un cœur grand comme un hall de gare. »

 

 

Les commentaires sont fermés.