UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

03/04/2014

39 ANS DE SERVICE A PALISEUL

39 années de service pour le sergent Thomas à Paliseul.

Le sergent Daniel Thomas pensionné à Paliseul avec … 39 années de service, un record à Paliseul.

2014-03-29, mise à la pension Daniel Thomas 043.jpg

Une carrière exceptionnellement longue vient de se terminer au SRI de Paliseul, avec la mise à la retraite de Daniel Thomas.

 

En octobre 1974, quand il est entré au SRI de Paliseul, son chef de corps actuel Christophe Burgraff avait deux ans. C’est lui qui a remis personnellement le casque de pompier au sergent Daniel thomas qui a connu et « usé » pas moins de 6 commandants, a précisé Christophe Burgraff.

 

2014-03-29, mise à la pension Daniel Thomas 053.jpg

Le pompier gardera toutefois un pied dans l’arsenal puisqu’il reste porte drapeaux, jute un changement de statut pour rester au milieu des siens, mais de manière commémorative et festive, loin de tous dangers d’interventions.

CI DESSOUS

Le discours complet du

capitaine Christophe Burgraff

 

 

Permettez-moi tout d'abord de vous dire ma grande joie de nous voir réunis aussi nombreux ce soir pour mettre à l'honneur l'un d'entre nous qui vient d'accéder à la vétérance, le sergent Daniel Thomas.

 

Mon cher Daniel,

 

L'heure du repos bien mérité vient de sonner pour mettre un terme à ta très longue carrière de pompier volontaire. 

 

Cette aventure avait commencé pour toi le 1er octobre 1974.  J'avais 2 ans à l'époque et toi, tu étais alors un fringuant jeune homme de 21 ans, désireux de te mettre au service de la société. 

 

Tout au long de ta longue carrière, tu évolueras progressivement dans la hiérarchie du service :

-              en 1975, après 1 an de stage, tu es engagé à titre effectif

-              en 1989, tu es promu au grade de caporal

-              et 8 ans plus tard, en 1997, tu accèdes au grade de sergent

 

Pendant de nombreuses années, tu assumas également la fonction de secouriste-ambulancier.

 

Il faut souligner ici que ta carrière fût exceptionnellement longue.  Si je compte bien, cela nous fait un total de 39 années de service, soit le record du service de Paliseul (ex-æquo avec Daniel Olagny…).  Tu as connu l'âge d'or du service d'incendie, "le bon vieux temps".  Tu as vu évolué les bâtiments, le charroi, les équipements de protection, les techniques d'intervention et, à chaque fois, tu as su t'adapté.  Tu as connu et "usé" pas moins de 6 commandants.  Et comme tu aimais me le dire sur le ton de l'humour, c'est probablement le dernier qui t'as fait le plus transpiré…

 

Je souhaiterais relever ici quelques-unes de tes qualités humaines qui ont fait de toi un pompier qui a marqué le service :

-              le sens de l'engagement

-              l'assiduité, la régularité

-              la modestie

-              la motivation jusqu'au bout. Trois exemples durant ces dernières années :

 

             l'informatisation des rapports

             les formations chaudes "accoutumance à la chaleur" et "flashover"

             les tests d'aptitude physique

-              un caractère jovial, toujours de bonne humeur

-              tu savais te faire apprécier par la jeune génération

-              le sens du service, notamment la responsabilité de la vente des calendriers

-              le bilinguisme français – anglais (selon les circonstances…)

-              la fonction de porte-drapeau exercée avec exemplarité, régularité et dignité

 

A ce sujet, je voudrais en profité pour annoncer ici officiellement que le conseil d'administration t'as mandaté pour continuer à exercer cette fonction de porte-drapeau pour un mandat de 2 années supplémentaires.

 

Pour toutes ces qualités dont tu nous as fait bénéficier, Daniel, pour toutes ses années au service de la population et pour toutes ces heures prestées bénévolement, je te remercie très chaleureusement. 

 

En guise de reconnaissance, je tiens à te remettre personnellement ton casque de pompier.  Ce casque t'a protégé durant de nombreuses années, à chaque fois que tu prenais des risques pour secourir une victime ou éteindre un incendie.  Ce casque est un objet personnel, éminemment symbolique, et j'espère qu'il constituera pour toi un souvenir précieux de ces si nombreuses années passées dans notre caserne.

 

Pour terminer, je voudrais encore te dire que, finalement, tu ne nous quittes pas vraiment mais que, simplement, tu changes juste de statut.  Pompier, tu l’es et tu le resteras.  En tant que vétéran, tu continueras à faire partie de notre famille.  Et nous espérons bien te voir souvent aux manifestations auxquelles nous sommes toujours heureux d’inviter et de rencontrer les anciens.

 

 

Les commentaires sont fermés.