UA-65621638-1 http://secourslux.blogs.sudinfo.be/ ok

28/09/2012

le Roi Albert II SUR LES CIMES ARDENAISES A HOUFFALIZE

S.A.R. Albert II et les petits ours des lisières
   
Durant l'été 2012, Sa Majesté le Roi est venu prendre des photos en couleur d'animaux en noir et blanc, de charmants blaireaux, sur les cimes de l'Ardenne.
Photos( communiquées avec son accord.) sur le site web de Bureau des Guides -
www.bureaudesguides.eu 
Lien direct:
http://www.bureaudesguides.eu/fr/contact/communaute/94-olivier/photos/photo?albumid=92#photoid=740
      
Photos en haute définition sur demande
 
L'intérêt pour la nature au sein de la famille royale évoque généralement, auprès de la population belge, la personnalité et la sensibilité du Prince Laurent.
Pourtant, quoique très discret sur le sujet, le Roi est un passionné de photographie nature et, pendant ses rares temps libres, prend plaisir à capturer des moments de magie de la nature sauvage.
   
Durant ces mois d'été, le Roi s'est rendu à 2 reprises dans une hutte en Ardenne dans le but d'observer et de photographier une honorable famille de blaireaux.  
        
Le Roi s'est installé dans la hutte d'observation, en écoutant les explication des guides du Bureau des Guides -
www.bureaudesguides.eu
La famille de blaireau est sortie de ses terriers aux galeries insondables peu avant le crépuscule avant de s'égayer et de prendre l'air frais à quelques mètres à peine (parfois jusqu' à 2 m à peine) de notre Souverain emerveillé.
  
La soirée se terminait vers 22h00, après une à deux heures de show assurée par les "petits ours" de nos campagnes. (NdR: Le blaireau a souvent été associé, à tort, à la famille des ursidés. C'est en fait un mustélidé. Mais il est vrai que sa démarche puissante et débonnaire à la fois, son régime omnivore et ses déplacements tout-terrain évoquent le mode de vie d'un ours.).
   
Le Blaireau en Belgique

    

  Le blaireau fréquente nos contrées durant une quinzaine de millions d'années avant l'arrivée de l'homme actuel (homo sapiens) sur le Continent Européen (voici 35.000 ans seulement!).

La population de blaireau a toujours été bien représentée sur le territoire belge, quoiqu'il fut victime d'activités particulièrement barbares comme le déterrage de blaireau (ce "sport" consiste à déterrer une famille de blaireau avant de l'exterminer à coups de fusil ou de la laisser se faire déchiqueter par les chiens de chasse. Il est toujours pratiqué en France.)


Gazage
Un coup quasi fatal a été donné à la population suite à la dernière grande épidémie de rage, venue de l'est en 1966. L'extermination totale a été évitée de justesse.

Entre 1967 et 1982, l'armée belge a conduit 13 campagnes de gazage des terriers (Zyklon-B, chloropicrine....) au sud du sillon Sambre et Meuse. Jusqu'en 1973 elles visaient les renards et les blaireaux puis exclusivement le renard. La maladie n'a pas été enrayée mais les principales victimes ont été les blaireaux qui ont failli disparaître de Wallonie.

Les méthodes de lutte par destruction (tir, piégeage, poison, gaz...) des espèces sauvages (mammifères) n'ont pas donné de résultats. On sait depuis que la destruction des renards a très peu d'influence sur les populations qui se renouvellent alors très rapidement. Les animaux qui re-colonisent les territoires laissés vacants se déplacent beaucoup et ont d'autant plus de contact entre eux. Les conflits territoriaux qui s'ensuivent ont pour effet l'accélération de la progression de la maladie!



Vaccination
C'est en Suisse que l'on a mis au point la méthode faisant appel à la vaccination des renards. En Belgique, les campagnes de vaccination entreprises par les chercheurs et demandées avec insistance par les sociétés de protection ont débuté en 1986 avec des expériences pilote. Aujourd'hui, la rage est éradiquée, les campagnes de vaccination se font 2 x l'an et les résultats sont incontestables (on distribue des capsules de vaccin par avion ou hélicoptère en quadrillant les zones à risque).

La population de blaireaux a mis près de 25 ans pour retrouver son niveau de 1960, là où il est encore présent (cette durée correspond aux résultats de recherches effectuées au Royaume-Uni). Malheureusement le blaireau est loin d'avoir recouvré son ancienne aire de répartition.
 
"Times change"
30 ans après la noire période de gazage des blaireaux par l'armée belge, sur ordre du gouvernement, 30 ans après une vaste opération coûteuse, cruelle, destructrice, inutile et absurde, il est extrêmement réjouissant de voir le Chef des Armées venir observer et photographier les blaireaux en fervent admirateur.

      
Badger Watching
  
Depuis de nombreuses années, le Blaireau (en anglais "Badger") fait l'objet d'une activité écotouristique prospère de l'autre côté de la Manche.
http://www.badger.org.uk/_Attachments/Resources/285_S4.pdf
 
La Grande-Bretagne compte plus de 80 associations de protection du Blaireau, réunies dans le très influent et populaire "Badger Trust" et près de 20 centres d'observation du Blaireau qui affichent complet chaque année pendant la période d'observation, d'avril à septembre: un exemple mondial pour la protection du "petit ours des lisières".
   
L'observation des blaireaux est, - on peut le dire -, à l'instar du cricket, un sport national en Grande-Bretagne.
   
Sur le Continent Européen, par contre, jusqu'il y a peu, il n'existait aucune infrastructure d'observation du blaireau. 
En 2010, Bernard Dewetter (Bureau des Guides - www.bureaudesguides.eu ) s'est rendu en Angleterre, dans le but de rencontrer les acteurs du Badger Trust et de reproduire les excellentes initiatives britanniques chez nous. 
   
Quelques semaines plus tard, grâce aux précieuses informations, une hutte d'observation des blaireaux était érigée par le Vauban du Bureau des Guides, Jurgen Van Den Weyngaert et le Badger Watching version Ardenne pouvait commencer.
https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1979267243504.2...
La hutte d'observation construite est, jusqu'à ce jour, la seule en opération sur le continent européen, ce qui crée une attraction unique pour les amoureux de la nature et/ou photographes en Ardenne.
Bon pour l'envoi !   
 
Bernard Dewetter a créé un dossier très complet sur le Badger Watching (cfr document ci-joint).
 
En Belgique, le Blaireau, intégralement protégé, jouit d'une grande sympathie et autant de bienveillance de la part des associations de naturalistes. Mais il reste un illustre inconnu auprès de la grande majorité des gens et le bouc-émissaire occasionnel de certaines catégories indescriptibles de la population.
 
Le Tourisme Blaireau a pour objet de populariser les innombrables qualités du Blaireau. Depuis la Machine-à-Vapeur au XVIII ième siècle, le Badger Watching est la plus belle importation britannique dans notre pays!

 

FOIRE AUX MOULES A ETALLE

Le relais d'estalle

 

A l'occasion de la fête locale,

nous organisons notre traditionnelle

Foire aux moules

 sous chapiteau chauffé

du vendredi 28 septembre au lundi 1 octobre.

 

moules-boulettes-jambonneaux-steaks

 

animations musicales

 

 réservations souhaitées au 063/456280


TRAITEUR POLO
RUE DU MOULIN, 62B

6740 ETALLE
GSM:0478/226412
TEL:FAX:063/411611(magasin-atelier)
TEL:063/456280 (relais d'estalle)
www.lerelaisdestalle.be - www.traiteurpolo.be

Pompiers d aubange en 1917 NOSTALGIE

pompiers d Aubange en 1917 .jpg

UNE PHOTO DE : francis Ongena,  6792 Battincourt

Débat citoyen

Affiche Débat citoyen (1).jpg

Hommage à Claude Bonmariage à saint Hubert

La ville de Saint Hubert a perdu son bourgmestre.

Claude Bonmariage, qui a consacré sa vie politique au sein du parti socialiste, s’en est allé sur la pointe des pieds, après avoir lutté  courageusement contre une longue maladie. Près de 2000 personnes ont fait le déplacement pour rendre un dernier hommage à leur ami

enterrement de Claude Bonmariage (12).jpg

 

enterrement de Claude Bonmariage (16).jpg

Lorsqu'il a quitté le funérarium pour rejoindre sa dernière demeure, Claude Bonmariage, un homme des plus populaires pour ses participations actives dans la vie du PS régional ou local, est passé par l'hôtel de ville, où sa familles, ses amis, et des politiciens de tous ordres l'attendaient pour lui rendre un dernier hommage public. Roland Guillaume, Olivier Dervaux et Philippe Greish ont commenté la vie bien remplie de cet homme qui a toujours su prendre ses responsabilités, tout en rendant des services à tout un chacun, tant en conseil provincial que dans le domaine communal. Un adieu rempli d'émotion.

enterrement de Claude Bonmariage (17).jpg

enterrement de Claude Bonmariage (23).jpg

enterrement de Claude Bonmariage (30).jpg